Recherche

“Alors, t’as joui ?”…en route vers la quête du Graal

Affirmatif et pas besoin d’en rajouter ! Entre nous, je vais t’expliquer un petit truc… As-tu bien observé la façon que j’ai eu de hocher ma tête de droite à gauche, de gauche à droite, de haut en bas, et de bas en haut à me donner un torticolis qui va me brûler les cervicales pendant vingt-quatre heures ? As-tu entendu ces petites paroles super excitantes que je t’ai susurré à voix basse “Encore ! Vas-y ! T’arrête pas ! Continue plus fort! ” ? Si tu n’as rien observé et entendu, c’est que effectivement tu n’as pas compris que tu viens de me donner un orgasme d’enfer tout simplement.


De trois à vingt-cinq secondes d’intenses secousses et d’étincelles dans notre corps qui déboulent sans prévenir. Quelle est donc cette vague de plaisir inexplicable qui inonde notre corps, nos membres, notre nuque, nos jambes et qui saccade notre souffle après avoir oeuvré corps et âme à une stimulation torride et sensuelle ? La réponse est toute trouvée : un orgasme clitoridien, vaginal ou anal dantesque, avec ou sans sextoy ! Cet orgasme nous a pétrifié pendant quelques instants et vient de libérer un cocktail explosif d’hormones : l’ocytocine et la prolactine qui nous offrent une immense sensation de bien-être et d’euphorie. Solo ou en duo, ce moment est vraiment magique et même indescriptible.


J’avoue qu’il n’est pas facile de décrypter son déclenchement et que le sujet est malheureusement tabou. Cette extase psychologique et physique chamboule un peu notre partie de jambes en l’air avec quelques prémices comme des rictus incontrôlables, des cris et des mouvements corporels. Puis viendra l’excitation totale et lâcher-prise qui va nous inonder d’électricité et nous irradier d’un flottement paisible. Parfois, notre corps se crispe tellement cette extase est surprenante et sans contrôle.


Si vous êtes solo, reprenez vos esprits tout doucement et respirez-profondément. Si vous êtes lovée dans les bras de votre partenaire, regardez le dans les yeux et observez sa satisfaction qu’il a eu de vous avoir fait jouir. Riez ensemble et tentez de jouir une seconde fois car ce regard coquin m’excite terriblement.


Si vous n’avez pas eu d’orgasme, pas de panique et pas de pression. Il n’y a pas de recettes miracles et ce sera pour une prochaine fois. Il parait que la première fois avec un nouveau partenaire, une femme n’a pas d’orgasme. Personnellement, je ne crois pas à cette théorie. Enfin, évitez de simuler car sincèrement, votre partenaire le sentira ! Soyez et restez vous-même spontanée et radieuse.

Lire aussi

Vous cherchez une love room, une chambre avec jacuzzi privatif ou un spa pour un week-end en amoureux ? Découvrez notre sélection d'hébergements réservés aux couples : Voir les hébergements

Recherche