Recherche

Qui châtie bien, aime bien la fessée érotique

Que serait une bonne levrette sans une fessée érotique ? Je m’en souviens encore de ma première fessée. Heureusement que mon Apollon avait posé la question si j’étais disposée à en recevoir une sur mon postérieur. Je n’ai pas eu trop le temps de réfléchir à la réponse parce que j’avais déjà reçu deux petites tapes, une à gauche et à une à droite. Cet essai de déculottée avait eu son petit effet en terme de plaisir. Je dois l’avouer et depuis j’en redemande dans la mesure où mon partenaire est très sympathique et joueur.


Avant de philosopher sur cet acte sexuel, il convient de revoir ensemble la définition du mot fessée. Selon le dictionnaire, la fessée est un châtiment corporel consistant en une série de claques ou de coups administrée sur les fesses à main nue ou à l’aide d’un instrument. Utilisée pour punir les enfants, la fessée est appréciée par certains adultes dans le cadre de leurs jeux sexuels.


La fessée, un geste d’excitation et de plaisirs

Certes, nous pouvons penser tout de suite que c’est un peu une pratique sado-masochiste alors que c’est certainement un geste d’excitation. C’est juste une complicité pour pimenter ses ébats et de ressortir son instinct animal de possession. Ce n’est pas non plus un acte de soumission humiliante, mais une pratique érotique entre adultes consentants et taquins. La fessée devient très alléchante à partir du moment où elle va exciter la partenaire, ou le partenaire, qui va la recevoir. Pas besoin de fouet, car la main suffira amplement pour des émois érotiques et intenses.


Personnellement, j’aime bien le rapport de soumission très soft, et non violent, que procure la fessée. Elle permet de se lâcher en faisant confiance à son partenaire. En effet, il faut une affinité sexuelle pour que cet acte procure un plaisir intense. Puis, elle permet aussi de sortir légèrement de la routine tout en communiquant sur ce geste au préalable. Il est vrai que cela peut offenser voire perturber.


Pour pimenter davantage ce moment érotique, il est possible d’ajouter un autre grain de sel aphrodisiaque. Il suffit de murmurer au creux de l’oreille de sa partenaire, ou de son partenaire, des petits mots crus. Par conséquent, c’est une autre façon de s’exciter mutuellement, et de rire dans la bonne humeur.


Si vous voulez tout savoir sur la fessée, je vous conseille de lire “osez la fessée” avec intérêt paru aux éditions La Musardine.

Lire aussi

Vous cherchez une love room, une chambre avec jacuzzi privatif ou un spa pour un week-end en amoureux ? Découvrez notre sélection d'hébergements réservés aux couples : Voir les hébergements

Recherche