Recherche

Une petite baisse de libido : sortez le gingembre

A y réfléchir, il est bien un mot que l’on entend régulièrement quand le sexe est évoqué. Il s’agit bien évidemment de la libido ! Ces prochaines semaines, elle va jouer au yoyo avec ce fichu confinement. Alors, gardez la pêche !

Il semblerait que ce soit Freud qui fut le premier à utiliser ce terme, qui définit le désir sexuel. En psychanalyse, la libido correspond à l’énergie de la pulsion sexuelle. Outre d’avoir un excellente santé psychologique et psychique, chaque individu doit être au top physiquement pour maintenir sa libido. Chacun a son truc : stimulant artificiel, complémentaire alimentaire ou secrets de grand-mère.

Trois aliments aphrodisiaques naturels pour être au top

Le stress, la fatigue, la routine, les tensions au sein du couple sont autant de facteurs qui nous chafouinent et nous la mettent en berne. Cette fameuse libido ! Il est vrai que Lili Karantez n’est pas une lumière en matières scientifiques. Elle n’est pas médecin non plus. Par contre, elle sait qu’il existe trois aliments qui ont une réputation sulfureuse : le gingembre, le ginseng et les huîtres.

Le Gingembre déjà utilisé en cuisine dès le XIIIème siècle

Premièrement, évoquons le gingembre. Tout le monde connait ses bienfaits. En réalité, c’est à Marco Polo que l’on doit l’arrivée du gingembre en Europe au XIIIème siècle. Cet aromate remplaçait le poivre dans les préparations culinaires. De cette époque, Lili Karantez en a gardé les us et coutumes puisqu’elle en met dans son potage le soir. Et oui, une soupe, une pipe et au lit ! Pour stimuler votre sexualité, vous pouvez également la boire en infusion. La recette est simple : versez 2 cuillères à café de racines en poudre ou râpées par tasse d’eau bouillante. Laissez infuser dix minutes environ. Juste avant d’aller se coucher, c’est un super stimulant ou décontractant. C’est à vous de voir !

Le Ginseng, une petite cure avec des gélules

Deuxièmement, le ginseng est bien connu pour être le remède universel contre la fatigue et le coup de pompe. Hummm, ce fameux coup de pompe. Il parait même que Louis XIV ne jugera que par cette épice. Nous connaissons tous les turpitudes sexuelles du Roi Soleil. Pour pas trop en abuser, il est conseillé d’assaisonner son plat de trois pincées par personne. A vrai dire, une cure sous forme de gélules est très efficace aussi sans prise de tête.

Et les huîtres de Bretagne

Enfin, pour les amateurs de coquillages et crustacés, rien ne vaut de manger régulièrement des huîtres, creuses ou plates. Surtout celles de Bretagne. En effet, les huîtres ont la réputation d’être aphrodisiaques en raison de leur teneur en zinc. Elle favoriserait la production de sperme. Il faut dire aussi qu’elles contiennent de la dopamine, qui est un neurotransmetteur. Par conséquent, cette molécule influe sur le désir sexuel chez l’homme et la femme. Mangez des huîtres même pendant les moins sans R.

Si Lili Karantez vous confiait qu’elle habite au pays des huîtres, qu’en pensez-vous ?

Lire aussi

Vous cherchez une love room, une chambre avec jacuzzi privatif ou un spa pour un week-end en amoureux ? Découvrez notre sélection d'hébergements réservés aux couples : Voir les hébergements

Recherche